Ecologie

L’eau micro-filtrée : vers un avenir plus écologique ?

Le développement durable fait moins parler de lui ces derniers temps, pourtant l’écologie reste un secteur qui tient à cœur de nombreuses personnes. Comment produire sans polluer ou en polluant moins ?! Comment recycler ou réutiliser des matières ?

Et si l’on prenait la peine de réfléchir à un mode de recyclage ou de production qui permet à la fois de ne pas polluer, le tout en produisant de la qualité ?

Le cas de l’entreprise Castalie

Castalie est une jeune entreprise créée en 2010 par Thibault Lamarque. Comme bien souvent, les bonnes idées liées à l’écologie partent d’un constat simple. L’eau pétillante consommée en terrasse d’un café atteint des tarifs parfois (souvent) salés.

N’y aurait-il pas moyen de réduire la note ? Est-il possible de réduire l’empreinte écologique liée au transport dans le même temps?

C’est comme ceci qu’est né  www.castalie.com ! Une marque d’eau, ou plutôt de matériel, qui permet aux entreprises et restaurateurs de gazéifier et embouteiller leurs propres bouteilles d’eau sur place !

Voilà une alternative qui permet d’utiliser l’eau directement depuis le réseau, le tout en limitant à son maximum l’impact environnemental ! Le concept de Castalie est avant tout centré sur le goût et la fraicheur de l’eau.

Cette idée plait de plus en plus à de nombreuses société qui s’inscrivent dans une logique de RSE (responsabilité sociale et environnementale).

Eau plate ou gazéifiée

Le système de Castalie permet de régler la qualité de l’eau selon le désire de ses consommateurs.

Ainsi pour obtenir une eau micro-filtrée, leurs clients peuvent régler :

  • la minéralité,
  • la température,
  • la gazéification.

Les minéraux et oligo éléments naturels sont conservés tandis que les impuretés du réseau et autre goût de chlore sont éliminés.

Pour le service, l’entreprise propose différents formats de bouteille en verre dépoli ou verre transparent selon la nature de l’eau (ainsi que des paniers de lavage adaptés).